ღ♥ Mon aire de repos ღ♥

André Gide: Le plus grand bonheur après qu'Aimer est de confesser son Amour...... pour sa passion. Mon aire de repos : un temps de pause, des pensées, des écrits (scolaires ou non), du ciné, des livres… I’m lovin’ it !

samedi 2 juin 2012

L'inscription du miroir chez La Bruyère et Marivaux.

Je n'écris guère plus ici, alors peut-être que ce dernier post est la conclusion de ce qui a commencé depuis  il y a bien longtemps déjà. L'amour de la littérature a ouvert ce blog, un petit enfant littéraire le ferme. Amis du matin, et puis les autres aussi, voici mon mémoire.

Grossissement Van
http://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-00702835

Dans ce mémoire, j'ai tenté de montrer que le miroir pouvait s'inscrire chez La Bruyère et Marivaux d'une manière plus ou moins explicite. Après un rapide aperçu des notions de vérité, vanité et "Philautie" prises dans leur lien avec le miroir, je me suis penchée sur la place du miroir en tant que terme (écrit en ce mot donc) dans 'Les Caractères', 'Le Spectateur français', 'L'Île de la raison' et 'L'Île des esclaves'. Les occurrences explicites et leur traitement sont le centre de la réflexion menée. Une ouverture, embrayée dans le premier chapitre de la troisième partie (non rédigée intégralement) permet de suggérer un miroir non plus comme motif mais comme représentation textuelle. Ce dispositif spéculaire fera l'objet d'un autre travail.


Posté par MelanieBP à 08:09:00 - ღ0ღ. LETTRES MODERNES - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    Trois ans exactement qu'il ne se passe plus rien ici, trois ans déjà. C'est dommage…

    Posté par Aurélien, dimanche 7 juin 2015 à 15:38:20

Poster un commentaire